CrocBen

un peu plus calme donc moi aussi je m’y colle au CR.

Cette année s’annonçait pas mal niveau participation mais niveau météo c’était vraiment pas terrible. En tant qu’organisateur de l’événement c’est rageant et stressant surtout que plus nous approchions de l’événement plus les pilotes menaçais de se désister. au final nous étions 19 pilotes Classe 8 ce qui est très bien. 

à l’heure du briefing, pas de vent je prépare l’Aéro V2 18m2 pensant faire quelques tours avec, mais à peine décollé j’ai très vite sentis qu’il fallait la poser (il ne restait que 3 min avant le départ) je demande a Math 50 de me la plier pendant que je sors la 10m2 avec BenB. 

Je fini par prendre le départ avec 2 minutes de retard. Il pleut mais aucun effet sur la voile la pluie perle dessus et elle ne mouille pas (quel bonheur), apres 30 minutes de course je me dit que faire 4H dans ces conditions ca risque de pas la faire et j’hésite pendant au moins 1H a m’arrété ou a prendre une bonne pause pour me réchauffer. 

J’ai régulièrement des galère, la voile se comporte mal je foire beaucoup de manoeuvre… je me dit que je suis fatigué et que je suis un boulet, en réalité je découvrirai le lundi pourquoi… (voir plus loins dans le commentaire)

Finalement apres 1H40 de course je lâche l’affaire, je m’arrête voir les copain a la bouée sud je replie l’aile (qui était relativement sèche) et me fais raccompagner en Quad. 

Je mange un morceau, je prend une douche chaude et je retourne sur la plage, ca fait environ 1H que j’ai arrêté, Freddy et Geo s’arrête a leur tour, ils n’en peuvent plus. Tomazi qui a bâché juste avant l’arrivé fini par bouclé son tour. il va a la cabane de pointage voir ou il en est dans le pointage on lui annonce que je suis devant lui mais dans le même tour, bilan il repart pour me passer devant. 🙂

Le podium Barre

le podium poignée

Je suis content que le classement Poignée et Barre vous ai plu, le but étant de remotiver les pilotes poignée a participer. le paris est tenu.

Le dimanche il y a eu 14 pilotes malgré l’avis de grand frais. Nous avons complètement changé le format de course, pour éviter les risques d’accident. Thibault notre directeur de course, a crée un nouveau format de course, un système de contre la montre: nous avons grée 2 MC2 avec des voiles de 4,5m2 et nous les avons fait tourner sur un petit parcours en chronométrant les pilotes. Apres 4 passages; nous avons établi un classement. Les pilotes étaient très content d’avoir pu tester ce format de course. 

Merci aux pilote et aux bénévoles courageux pour cette édition pluvieuse des 4H de Vauville

retrouver l’album photo des 4H sur: https://photos.app.goo.gl/MYgTcvbHKwKJTruY6

APRES LA COURSE:

J’ai utiliser pour les 4H 1 seul aile, plus la 18 m2 avant la course, sauf que quand j’ai mis la tente dans la soute du camping car elle a inondé la 12 et la 15m2… bilan j’avais 55m2 de voiles a faire sécher… heureusement que mon garage est grand

J’ai voulu regardé pourquoi ma 10m2 se comportait mal… j’ai tous de suite compris en regardant les lignes… j’avais un frein 10 cm plus court que l’autre, une simple erreur au moment ou j’ai réglé la barre quand je l’ai tester avec les V2.

Tomazi

Tout d’abord gros bravo aux bénévoles du club sur le pont tout le weekend (y compris dès le vendredi et avant) pour nous offrir un beau weekend malgré une météo dantesque, c’est eux les champions. Super parcours avec 3 chicanes qui change complètement la course, finit la monotonie.

Bravo aussi aux copains pour qui s’étaient le come back et aux nouveaux jeunes et moins jeunes de s’être déplacés et accrochés à vouloir rouler, franchement c’était compliqué avec vent très changeant en force et direction. Les copains sont venus malgré tout de très loin comme Calpas, Freddy, Geo, Dimitri… Aussi pas mal de pilotes en poignées ça fait plaisir, comme quoi les 4h c’est véritablement une conviviale populaire.
Il a plu quasi non stop de samedi 8h à dimanche fin de matinée, je crois n’avoir jamais vu ça sur une course.

Pour ma part, j’étais content d’avoir pu me chauffer les poignées (et une côte aïe) vendredi à Bretteville avec Crouggy et Lord sous le soleil et un bon ouest fort mais rafaleux. Parti en Vap 2.8 je me fais quelques frayeurs sur des rafales je baisse en reactor 2.2, c’est plus safe mais malgré tout sympa, 54km.

J’enregistre un 76km/h en max. On croise 2 copains de kite2ouf.

Pour les 4h, evidemment ceux qui ont montent les lentis, la plage est un billard et qu’on devine, restera humide. J’ai comme souvent un peu d’entretien à faire rapidos juste avant…

Après le briefing, le vent monte j’attends qu’il se stabilise à quelques minutes du départ, je lève 7.8 mais je fais des sauts sur place! Heureusement Benden m’aide à poser et je repars en 5.4. 

Au bout de 20min le vent monte d’un coup je suis surtoilé complet, je fais un bord descendant pied au sol, vent arrière côte à côte de Dimitri qui fait pareil…. Je passe en 3.8 c’est parfait j’enchaîne les tours pendant un bon moment.

Après 1h de course, le vent rebaisse, change de direction. Je décide de reprendre la 5,4 un peu mouillé mais au bout de quelques tours, ce n’est pas assez, je lève la 7.8. C’est un peu sport mais ça passe même si la moyenne est bof, d’ailleurs le nombre de chars baisse sur le circuit. 

Mais la pluie et quelques bâchages vont avoir raison d’elle, ce qui fait qu’à 100m de la ligne d’arrivée impossible de la lever, je finis le tour en mode trottinette pensant arrêter au bout de 3h de course. 
Au pointage on m’indique que j’ai le même nombre de tours que Ben, ça me remotive, Cian m’aide à lever ma 5.4 en torchon. Bouée sud j’ai cru que j’arriverai jamais à repartir mais ça l’a fait pour boucler l’ultime tour.
Suis content je tout donné, aucun regret, 4ème au général, 1er poignée.

Bravo à Geo pour sa super régularité et 2ème place bien méritée et Freddy qui a roulé à l’aise avec toujours une bonne moyenne toujours impressionnant à voir. 2 speed courageux dont un finit 3ème au scratch!

Le calvaire après la course a continué pour ranger les affaires sous la flotte… et tout caler dans le coffre dimanche matin avec un taux d’humidité dans la voiture rarement atteint. 
Mais bon, super weekend. J’étais tellement rincé chaque soir, que mes apéritifs ont été très light Smile

 

 

Le week end dernier avait lieu la première étape du championnat de France qui c’est déroulé a Bretteville sur Ay en Normandie (50)

Je suis arrivé le vendredi apres midi à peine arrivé je m’enlise bien comme il faut avec le Camping car.

quand les copain du club des Islandais (Nord) arrivent ils me sorte du piège, et on part rouler pour tester la plage. Le vent est de terre et très très light. Je prend donc mon Aéro 17m2. On roule environ 1H et le vent tombe d’un coup. un petit coucou de tonno et Emilien

Calpas arrivent pile a l’heure pour l’Apéro, puis les copains du Club des Albatros nous rejoignent dans le camping car pour une petite bière et nous invite a venir manger une bonne patte Bolo.

En repartant on leur cache leur voile sous une montagne de vélo

Samedi:

Notre directeur de course (Thibaut) et notre Jury (Guillaume) repousse le briefing de 30 min ce qui nous permet d’attendre que le vent s’établisse et de tester la plage.

Le parcours est long, il fait plus de 4Km aller retour. je test de rouler en Aéro 14m2 ca sera la voile du jours, je vais la garder toute la journée.

Nous feront 4 manches dans la journée et les speed sail avec qui nous partageons ce Grand prix en feront 3.

Manche 1

le vent est parallèle a la plage il y a des bords a tiré a la décente mais on peu tirer tous droit à la remonté.

Je prend un mauvais départ en voulant car mal placé je voulais essayer de régler la camera 360 mais la procédure était courte bilan je pars mal mais je remonte à la 2ème place et resterai dérriere Hugo pour cette manche. J’ai du couper la video 360 avant le départ mais l’effet est sympa

(a voir depuis un ordinateur ou sur l’application Youtube)

Manche 2 je suis mieux placé  au départ et j’arrive a conserver ma place. tout au long de la manche. je fini 2eme derrière Julien.

 

Manche 3 le vent a tourné il est maintenant plein de mer, je prend le départ en tête, mais a la première manoeuvre quand je trim ma voile le bout’ déraille de la poulie et viens se coincé sur le coté. je me bat avec pendant toute la manche et perd 2 place a cause de cela. Je termine cette manche à la 3eme place.

Manche 4 Je change de barre pour continuer a utiliser ma 14m2 mais la nouvelle barre n’est pas du tout adapté a la surface de la voile et je ne peux trimer suffisamment je me retrouve sans arrêt sur-toilé je roule toute la manche en crabe, en étant vraiment pas très rassuré. je me bat du mieux que je peux, je n’arrive pas a faire mieux que 6eme.

Le soir repas du club sympa et dodo a 22H30 je suis complètement HS.

Dimanche:

Ce sera une journée sans vent, pas le moindre souffle, bilan le grand prix s’arrête là nous faisons la remise des prix a 14H (au lieu de 17H) les copain qui viennent de loin peuvent rentrer plus tôt a la maison.

Je termine donc ce grand prix sur la 3ème marche du podium plutot satisfait. nous étions 21 Pilotes inscrit.

Bravo a Louis mon jeune apprentis qui a très bien rouler sur ce Grand prix

Je remercie le club et ses bénévoles pour l’organisation, la direction de course pour avoir tous fait pour qu’on roule un maximum le Samedi sachant que le divanche était sans vent.

Je remercie également mes Sponsors Viwanda et Peter lynn pour leur soutient.

Merci a Remy et Anne zaza pour leur photos

1ère et dernière course de ligue de la saison pour moi après ma longue blessure hivernale.
Après un départ sous la flotte à Caen, j’arrive vers 10h30 sous un beau soleil Manchot. Les copains sont déjà là, ah !!! que c’est bon de revoir les tronches. Après une inscription express (2min à tout casser) un peu de bricole sur le char et je file sur la plage.

Déjà la marée permet de rouler un peu, je teste la 9,4 que je repose assez vite, trop optimiste le bonhomme. Puis je roule en 7.8 légèrement trop toilé mais je me dis que le vent va baisser.

1ère manche

Après une hésitation à partir en 6.5, je garde la 7.8. Comme j’ai eu écho que la plage était à trou, j’ai donc laissé les BF pas trop gonflés. Je prends le départ derrière Ben mais rapidement Mayeul me passe. Impossible à le rattraper. Le parcours est en fait sur une partie de plage bien lisse.

En plus tous les réflexes ne sont pas encore là : je prends des caps et trajectoire moisies à la remontée, je perds beaucoup de temps. Crouggy me passe tranquille avec son nouvel essieu de la mort et voilà que le vétéran à cheveux blanc Papaleth vient me chatouiller aussi. Pendant plusieurs tours et lors de la descente, je le reprends mais à la remontée il me dépasse avec une impression d’impuissance.

Je commence à comprendre que si je vire bouée nord plus proche de la mer, je suis beaucoup plus sur du sec et donc perd moins de temps. Je teste, ouf ça marche, je finis tout juste devant Papaleth qui m’aura bien mis la pression.

2ème manche

Après un petit échange avec Mayeul, je me grouille de monter les lentis, 12min top chrono. Entre temps le vent baisse fortement, je grée la 13,4 dans le doute si je fais le bon choix en voyant Ben directement prendre sa 17m. Top départ.

Je suis aux basques de Ben et Mayeul que je passe assez rapidement. Arrivé à la 1ère bouée, Ben ne m’a rien pris et Mayeul et le reste de la troupe loin derrière, ohh !!! Au bouclage du 1er tour, Ben merde je me faufile malgré qu’avec nos grosses baleines de bâches, ça ressemble un peu de la capoeira (du fight tout lent en l’air sans se toucher).

Pendant ce temps, d’autres vivent la course à leur manière 🙂

Trop surpris, je me dis que je vais me faire pourrir rapidement. Il me repasse une fois à un virement trop large mais je le repasse bouée suivant. Avec mes relances plus rapides je le distance un peu. Bon joueur Ben me prévient du nombre de tour qu’il reste. J’ai juste le temps de prendre un tour à Mayeul le 3ème. Je finis tout content d’avoir gagné face à Ben avec le niveau qu’il a maintenant et son top matos.

Voilà beaucoup d’efforts pour venir mais une très bonne journée amicale et conviviale. Super organisation de la ligue et du club. Merci aussi aux photographes pour ces bons souvenirs.

Podium du jour

Les champions de l’année

Une ligue bien vivante

Rendez-vous aux ailes de Bretteville.
Nombreuses photos ici : photos finale