Celà faisait bien longtemps que nous n’avions pas fait un compte rendu sur le site !!

L’édition des 4 Heures de Vauville 2019 méritent bien cet hommage 🙂

Préparation de l’édition 2019 dès vendredi après midi par la préparation de la salle des fêtes pour le repas du samedi soir puis retour au club pour montage des cabanes pointeurs, tables, remorque … On termine par l’inscription à la compétition.

Le samedi, j’arrive pas de bonne heure mais avec bonheur. Coucou à tout le monde, rapide cette année car nous ne serons que onze pilotes. Il fait beau contrairement à la veille. Le vent souffle pleins Ouest, ça va être bon. Petites voiles de rigueur, je roulerai toute la journée en Century II 2.8m².

Camille me rejoint avec les enfants pour déjeuner sur place, voir un départ de manche et surtout jouer à l’air de jeux du camping !! Trop top !!

Avant d’aller sur la plage, on passe par la case ravitaillement avec le food-truck présent Kabo, food-truck réalisant des Tacos Miam Miam !! L’estomac bien rempli, direction la plage rejoindre les copains. Je déballe l a Century 3,5m² et 2.8m². Le drapeau rouge est sorti, il n’est pas possible de tester mon choix de voile. Briefing avec général et présentation du parcours.

Cette année le format de la course est revu. Ce ne sont plus 4 Heures d’endurance mais 4 Manches sur un parcours avec plusieurs bouées. ça change et vu les conditions météo et de plage, ça s’annonce terrible !!

Manche 1 :

Après une procédure de 5 minutes, quelques pilotes prennent le départ. Mes souvenir sont brefs sur cette manche mais je crois qu’il manquait Ben, Crouggy et quelques autres … Bref, je prend le départ pô trop mal, je suis dérrière Antoine, on empanne à la bouée Sud, retour Bouée Nord avec oubli de passage dans les portes …. pendant 3 tour :-p C’est balo ! La où on a de la chance, c’est que tout le monde a suivi Antoine. Merci Ben pour le rappel en cours de course. Je bataille dur avec Calpas et Olive, je resisterai à Olive mais pas à Calpas grrrrr !!! On tourne pendant 45 minutes, à fond, de bonne bourre, une voile qui en redemande, le vent est là, c’est vraiment top !!! Le gros panarrrrrrrrd 😀

 

Manche 2 :

Surement la meilleur manche. Thibaut et Titouan ajoute deux bouées supplémentaire car la mer s’est bien retirée. Le parcours est plus, on repart pour trente minutes. Je prend un départ aux petits oignons, je suis le premier à passer la ligne. Bananeeeee !! Bref, ça ne dur pas, Ben et Louis me passent rapidement devant avec leurs Aero II. Antoine me colle mais une frontale fait partir sa voile en papillo,, je tien le troisième position suivi de Calpas et d’Antoine. Je tiens quasiment 25 minutes jusqu’à raté un empannage rapide ce qui permet à Calpas et Antoine de me reprendre sur les bouées suivantes. Je suis un peu vert mais ce n’est pas grave, bien content d’avoir résisté !!

Manche 3 :

On corse un peu le parcours avec une chicane supplémentaire; Cool ! ça envoi du lourd. Je foire mon départ suite à une dévente à une minute mais je fais la remontada jusqu’à la seconde chicane où tout le monde zouille un peu pour passer les drapeaux, c’est l’anarchie sur place mais trop drole, chacun à sa sauce essai de passer tant bien que mal cette fameuse double chicane quitte pour certains dont moi à oublier le dernier drapeaux :-p Je talonner Antoine et Calpas encore. Cependant, je n’arriverai pas à les doubler, je resterai cinquième.

Manche 4 :

Le jury allège le parcours car la mer remonte. Les bouées de dégagement nord sont enlevées. Départ pas trop mal mais plutot à l’arrière de peloton. Toujours la même position, je me tire la bourre avec Olive jusqu’à ce que celui-ci parte en aquaplaning, fasse son 360° et finisse dans une super bâche.

A 100 m de l’arrivée, Calpas est à l’arrêt, je passe devant et termine quatrième.

Au final, je termine ces 4 Heures de Vauville nouvelle mouture cinquième et troisième en aile à poignées.

Je suis bien content d’avoir participé malgré le peu de monde, c’était vraiment fendart !!! Content de voir que tout le monde ait pu rouler malgré l’accident de Dimitri. Benden a bien envoyé lui aussi. Bravo à Antoine notre vainqueur en poignée. D’ailleurs au repas du samedi soir, nous nous sommes résignés à désigner Vauville capitale officielle de la résistance des ailes à poignées !!

Vivement les photos !!

Biz à tous !

Les photos sur FaceBooK

Toutes les photos sont disponibles dans cet album google

 

 

Le week end dernier avait lieu la première étape du championnat de France qui c’est déroulé a Bretteville sur Ay en Normandie (50)

Je suis arrivé le vendredi apres midi à peine arrivé je m’enlise bien comme il faut avec le Camping car.

quand les copain du club des Islandais (Nord) arrivent ils me sorte du piège, et on part rouler pour tester la plage. Le vent est de terre et très très light. Je prend donc mon Aéro 17m2. On roule environ 1H et le vent tombe d’un coup. un petit coucou de tonno et Emilien

Calpas arrivent pile a l’heure pour l’Apéro, puis les copains du Club des Albatros nous rejoignent dans le camping car pour une petite bière et nous invite a venir manger une bonne patte Bolo.

En repartant on leur cache leur voile sous une montagne de vélo

Samedi:

Notre directeur de course (Thibaut) et notre Jury (Guillaume) repousse le briefing de 30 min ce qui nous permet d’attendre que le vent s’établisse et de tester la plage.

Le parcours est long, il fait plus de 4Km aller retour. je test de rouler en Aéro 14m2 ca sera la voile du jours, je vais la garder toute la journée.

Nous feront 4 manches dans la journée et les speed sail avec qui nous partageons ce Grand prix en feront 3.

Manche 1

le vent est parallèle a la plage il y a des bords a tiré a la décente mais on peu tirer tous droit à la remonté.

Je prend un mauvais départ en voulant car mal placé je voulais essayer de régler la camera 360 mais la procédure était courte bilan je pars mal mais je remonte à la 2ème place et resterai dérriere Hugo pour cette manche. J’ai du couper la video 360 avant le départ mais l’effet est sympa

(a voir depuis un ordinateur ou sur l’application Youtube)

Manche 2 je suis mieux placé  au départ et j’arrive a conserver ma place. tout au long de la manche. je fini 2eme derrière Julien.

 

Manche 3 le vent a tourné il est maintenant plein de mer, je prend le départ en tête, mais a la première manoeuvre quand je trim ma voile le bout’ déraille de la poulie et viens se coincé sur le coté. je me bat avec pendant toute la manche et perd 2 place a cause de cela. Je termine cette manche à la 3eme place.

Manche 4 Je change de barre pour continuer a utiliser ma 14m2 mais la nouvelle barre n’est pas du tout adapté a la surface de la voile et je ne peux trimer suffisamment je me retrouve sans arrêt sur-toilé je roule toute la manche en crabe, en étant vraiment pas très rassuré. je me bat du mieux que je peux, je n’arrive pas a faire mieux que 6eme.

Le soir repas du club sympa et dodo a 22H30 je suis complètement HS.

Dimanche:

Ce sera une journée sans vent, pas le moindre souffle, bilan le grand prix s’arrête là nous faisons la remise des prix a 14H (au lieu de 17H) les copain qui viennent de loin peuvent rentrer plus tôt a la maison.

Je termine donc ce grand prix sur la 3ème marche du podium plutot satisfait. nous étions 21 Pilotes inscrit.

Bravo a Louis mon jeune apprentis qui a très bien rouler sur ce Grand prix

Je remercie le club et ses bénévoles pour l’organisation, la direction de course pour avoir tous fait pour qu’on roule un maximum le Samedi sachant que le divanche était sans vent.

Je remercie également mes Sponsors Viwanda et Peter lynn pour leur soutient.

Merci a Remy et Anne zaza pour leur photos

Ouah quelle conviviale à Bretteville !!!!

D’abord big up aux bénévoles du club des Manchots de Bretteville qui ont permis ce superbe weekend. Stéphanie c’est la super woman des Manchots 🙂 On a mangé comme jamais (miam miam les côtes) et bien festoyé. Des vrais rhum aux crêpes (sisi c’est bien ça).
Merci aussi à Thibault notre DC, très à l’écoute et qui nous a fait des vrais parcours pas un truc de débutant de CDF.
Bon par contre une plage défoncée comme jamais sur une grande partie de sa hauteur mais vite oublié une fois lancé.

15 pilotes au départ (dont 2 jeunes !), 3 manches de 40min (heureusement pas plus fallait déjà tenir). Les copains belges et nordistes fidèles au rendez-vous pour venir rigoler et c’est toujours un plaisir de les voir ,en plus de nous pourrir, bandes d’enf…. 😉
Trop content de revoir des copains que je n’avais pas vu depuis des lustres comme Sam, Popeye, Rémi. Dommage il manquait les Riblier pour être au grand complet.
Bretteville

Samedi pour le roulage libre déjà à Bretteville, presque tout le monde était là, on a pu s’amuser. Vent assez faible mais on a plutôt bien roulé. Le soir une bonne bouffe apéro avec les anniversaires de Crouggy et Benden suivi d’un bordel en bataille d’eau et le classico after au rhum coco à refaire le monde jusqu’à 3h pour les plus motivés comme moi. Patou aura eu une petite faiblesse en cours de soirée mais s’est un peu refaite après, solide la dame 😉

La course :

Avant le briefing je lève la 5.4, je baisse rapidement, tirant des bords de biais. En 4,5 c’est perfecto.

1ère manche :

La parcours est simple, 2 bouées comme la mer n’est pas encore super basse mais en pleine zone de trous. Il faut aller en haut dans les cailloux et ensuite passer dans le mouillé.
Bretteville

Le passage des bouées se fait en mode « attention chérie tiens toi bien ça va secouer ».
Bretteville

Je pars en tête assez surpris,
Bretteville

les « bobo » en BC (apparemment c’est ce qu’on dit maintenant)  reviennent doucement mais sûrement. Je me bats à fond, c’est physique. Romaric se retourne mais heureusement sans trop de gravité. Je fini malgré tout 4ème mais bien fatigué.
Retour au stand tout le monde tcheke son char pour voir les dégâts. Ça rafistole en pagaille des protèges sellettes.

2ème manche :

Comme la marée est bien basse, le parcours a été quasi entièrement déplacé, du gros boulot. Nous sommes maintenant sur une plage relativement lisse, toujours bien humide. Mais nous avons en plus 2 chicanes ce qui donne beaucoup plus de piments. Je décide de gonfler mes pneus en dernière minute, ça donne des idées à d’autres.  Comme on a découvert le parcours pendant la procédure de départ, tout le monde reste en BF malgré tout, mais les mettre aurait sûrement été plus avantageux même s’il fallait traverser une grosse zone de trous pour rejoindre le parcours. Je pars toujours en 4.5, 4ème ou 5ème derrière les furieux en BC. En bouclant le 1er tour je merde dans mon empannage long, je n’avais pas calculé que la bouée de dégagement était si loin. Sam me passe et s’ensuit plusieurs tours de fight pour essayer de le reprendre.
Bretteville

Il fait une erreur à un moment et je le repasse. Entre temps certains comme Ben et Didier ont des problèmes. Je finis 3ème.

3ème manche :

Même parcours. La fatigue se fait sentir, tout le monde garde les BF. J’ai l’impression que le vent a baissé mais écoutant certains copains qui pensent que c’est pareil je reprends la 4.5. Je passe le départ pile poil quand le drapeau s’abaisse prenant la tête mais de très courte durée, je manque cruellement de patate dès le début. Je vais lutter pour limiter la casse mais je vois que Sam revient vite.
Bretteville

La situation empire quand Freddy me shoot à la bouée sud, je perd encore 3 places, Sam, Rémi et Crouggy me dépassant. J’arrive à reprendre Crouggy mais je finis loin, 8ème.

Au général de ces Ailes de Bretteville, je suis 4 tout juste devant Sam et Ben mais bien content du résultat et du plaisir de cette course.
Bravo aux jeunes Romaric et Cian qui se sont bien battus malgré quelques déboires.
Certains ont fait des pointes à quasi 70km/h, bref ça a fusé.
Bretteville
Bretteville

Galerie Photos

Tonnelier

Salut tout le monde, celà fait des mois que je n’ai pas écrit un compte rendu !

En même temps, cela faisait des mois que je n’avais pas fait une sortie digne de ce nom !

Bref, je ne ferai si long que Tomazi mais voici mon ressenti.

La première manche m’a vraiment inquiété car le terrain était vraiment accidenté. Pas confortable, aucun plaisir. De plus, ma 3,5m² est HS alors que c’est cette taille qu’il me faut. Bref me retrouve sous toilé, Benoit me double au travers de « BanzaÏ », je suis dégouté !!

La seconde manche s’annonce mieux, le parcours est plus bas, sur une belle partie de plage. Je décide de partir en 4,5m², et là, je retrouve des sensations, du plaisir à l’état pur !! Les 40 minutes passent très très rapidement, c’est déjà fini 🙁 D’une côté heureusement car je perdais ma roue arrière gauche, elle ne tenait que sur 3 filets à l’arrivée.

La dernière manche est ma préférée, de très bonnes sensations dès le début, un départ pas trop raté (contrairement aux deux premières où je suis parti dernier). Ma century se laisse pousser des ailes, je roule, roule, double, double, je profite d’accrochage pour doubler des copains et aussi charrier mon Crouggy qui peine avec sa voile. Je le double, il me reprend et je le redouble, bref on bataille ! C’était super !

Fin de session en milieu de classement, je ne m’attendais pas à faire une aussi bonne place !