Course de ligue Hermanville Décembre 2015

CrocBen

Ce Week end avait lieu la 2eme étape du championnat de ligue Normande pour les classe 8.

Nous avions donc RDV Dimanche 6 Décembre a Hermanville pour cette compétition.

J’arrive Samedi soir vers 22H, et mon copain Tomazi me rejoint pour un Apéro bien mérité 😉
on refait le monde jusqu’ a 1H30 avant de se mettre au lit

Dimanche matin le réveille est un peu difficile, mais apres un bon café la machine se met en route. à 11H le Breifing nous est donné, j’ai juste eu le temps d’aller essayer la plage en Chrono 12, le vent est rafaleux mais pas trop fort encore ça passe bien. J’arrive quand meme a me prendre une gamelle a la bouée en me retournant, j’était planté dans le sable,bloquer quand la voile ma emporté sur le coté.

1er manche: apres un report de départ de 30 minutes, et une manche de 20 min pour les classe 7 c’est enfin a nous de prendre le départ. je passe la ligne largement en tête, je suis vraiment pas a l’aise car le vent est bien monté, et je suis vraiment trop toilé en 12m2. j’ai quelque galère avec la voile que j’arrive à baché, mais je reste en tete pendant toute la manche. depuis le début j’entend ma roue avant qui bouge, je l’ai mal serré, donc entre la voile qui m’arrache, et la roues qui menace de se faire la malle je suis obligé de freiner constamment avec le pied,puis je suis contraint de m’arrêter, heureusement pour moi on est plus que 4 a rouler a ce moment la, et j’ai un peu d’avance donc je termine 4eme. Ma roue était a 2 doigt de partir

2eme Manche: apres cette frayeur, je décide de gonfler la Fury 9 pour la manche suivante, là ça vas bien mieux, je prend du plaisir et roule bien, je termine la manche 1er avec 3/4 de tours d’avance sur Tomazi qui est 2eme je freine meme avec le pied sur tout le dernier bords pour pas obligé tous le monde a refaire un tour, (je pense aux copain!

Capture d’écran 2015-12-07 à 16.22.16

3eme Manche: toujours en Fury 9, le vent a baissé juste avant le départ, mais ça passe toujours, tous le monde a baissé de taille bilan ils se trainent un peu pour ma part je roule plutôt peinard (Vive le B/C) je prend un tours a tous le monde et prend meme 1tour et demis d’avance sur Tomaz qui est 2eme

Bilan de la journée est très bon, les manche ce sont bien enchainées, Carole notre directeur de course a réussi a ne pas nous faire attendre, aucun temps mort. ça c’est top. Je termine 1er de l’étape Tomazi 2eme et Micky 3 eme (son premier podium)

le retour ce fait assez tot mais j’ai du rincage (merci la commune de Biville pour l’éclairage)

et du séchage a faire ^^ (le garage est bien plein

Merci au club et a ses bénévoles pour l’organisation, bravo aux courageux qui ont affronté cette ligue en voile à poignée

Tomazi

Je n’avais pas roulé depuis les 4h et avec toutes ces CDL qui ont sauté j’avais faim de roulage et de voir les copains, je n’ai pas été déçu ! J’ai beaucoup apprécié l’ambiance en roulant, personne n’a pris de risque aux bouées.

Après un 1er apéro à Rouen à dose légale pour conduire, je file rejoindre le père Ben sur notre parking préféré de soirée. Je me fais presque virer du camping car vers 1h30 par mon hôte qui sent le traquenard alors je file au dodo dans le break.

Réveil en douceur par une paire de fesse contre la vitre, j’ai un peu la bouche pâteuse…

Comme d’habitude merci à l’accueil du CVLH et de ses bénévoles qui ont su encore une fois en plus de 3 belles manches pu nous permettre de nous goinfrer. Merci à la DC où on a bien enchaîné les manches avec alternance de classes, 5min de top départ ça aide bien. Peut-être qu’on aurait pu faire une manche de plus mais ça serait tatillon de dire ça.

Une plage exceptionnellement lisse j’ai pu chausser les lentis, chose que je n’avais pas faite depuis le CDF en Mai.

Parlons du vent. Ah le vent de terre d’Hermanville, je crois qu’il a laissé des souvenir indélébiles à chaque pilotes qui a roulé ici au moins une fois dans sa vie. Le choix de voile (je parle évidemment caisson ouvert) est toujours délicat.

1ère manche je décide de partir en 6.5. Très mauvais départ, je dévente à peine 30s avant, je me dis que c’est cuit. Mais le vieux briscard étant frais je remonte les copains en mode assez sport. Magnifique bord avec Sam où je le double doucement mais sûrement, je passe 2. Je remonte Ben que je trouve un peu trainard jusqu’à son soucis de roue, c’était inespéré pour moi. Je gère ma fin de course (on dira comme je peux dans les rafales). Je suis alors très content de ma victoire devant une BC dans un vent aussi pourri.

2ème manche je tente la même mais le vent est monté !!! La manche est plutôt en mode survivor, je me bats contre moi-même. Très rapidement je comprends que je ne pourrais rien faire contre Ben, intouchable. Carole annoncera qu’il y a eu des claques à 12m/s.

3ème manche, je pars en 5.4 au cul de Ben. Je suis très bien toilé. Puis à l’empannage je fais n’importe quoi et bing papillon. Je vais démêler, relève mais je n’arrive pas à rentrer dans le char, ça tire de trop et je refais une dévente. Ben me prend un tour et le vent baisse… une manche pas trop top.

Bravo à Ben pour cette belle victoire d’étape mais je prends la tête du classement au moins jusqu’en Mars hihi.

Chapeau à Micky qui avec sa U-Uturn 5 a roulé très régulier pour finir 3.

Classement