Les 10ans 3CV Gif animé

Super équipe, super weekend

Pour les 10 an, rien de tel qu’un weekend entre amis !

On commence par les préparatifs vendredi aprèm avec une tonnelle, guirlande champêtre, boule à facette, bannière lumineuse 3CV et un petit jacuzzi pour se détendre ! Une bonne partie des coupains nous rejoignent pour passer une super soirée sous la tonnelle. Bon, on a eu un petit problème logistique : les palettes qui partent au vent et arrachent un peu l’installation, mais rien de grave.

Samedi matin tranquillou, déjeuner champêtre, puis feu, direction la mer ! Une belle plage, du bon vent, du soleil, tout qu’il est bien pour nous faire plaisir !

En rentrant au campement, quelques jeux rigolos, apéro barbeuk … de quoi encore passer une bonne soirée !

Dimanche, remballage de tout le bazar et direction la mer à nouveau. Le vent était moins fort mais suffisant pour faire de bon bords. Et puis après une petite mousse, c’est la fin du weekend, chacun repart avec plein de bon souvenirs partagés avec l’équipe.

Alors vivement la prochaine fois !

Et merci merci merci à tous pour ces supers moments.

Ouah quelle conviviale à Bretteville !!!!

D’abord big up aux bénévoles du club des Manchots de Bretteville qui ont permis ce superbe weekend. Stéphanie c’est la super woman des Manchots 🙂 On a mangé comme jamais (miam miam les côtes) et bien festoyé. Des vrais rhum aux crêpes (sisi c’est bien ça).
Merci aussi à Thibault notre DC, très à l’écoute et qui nous a fait des vrais parcours pas un truc de débutant de CDF.
Bon par contre une plage défoncée comme jamais sur une grande partie de sa hauteur mais vite oublié une fois lancé.

15 pilotes au départ (dont 2 jeunes !), 3 manches de 40min (heureusement pas plus fallait déjà tenir). Les copains belges et nordistes fidèles au rendez-vous pour venir rigoler et c’est toujours un plaisir de les voir ,en plus de nous pourrir, bandes d’enf…. 😉
Trop content de revoir des copains que je n’avais pas vu depuis des lustres comme Sam, Popeye, Rémi. Dommage il manquait les Riblier pour être au grand complet.
Bretteville

Samedi pour le roulage libre déjà à Bretteville, presque tout le monde était là, on a pu s’amuser. Vent assez faible mais on a plutôt bien roulé. Le soir une bonne bouffe apéro avec les anniversaires de Crouggy et Benden suivi d’un bordel en bataille d’eau et le classico after au rhum coco à refaire le monde jusqu’à 3h pour les plus motivés comme moi. Patou aura eu une petite faiblesse en cours de soirée mais s’est un peu refaite après, solide la dame 😉

La course :

Avant le briefing je lève la 5.4, je baisse rapidement, tirant des bords de biais. En 4,5 c’est perfecto.

1ère manche :

La parcours est simple, 2 bouées comme la mer n’est pas encore super basse mais en pleine zone de trous. Il faut aller en haut dans les cailloux et ensuite passer dans le mouillé.
Bretteville

Le passage des bouées se fait en mode « attention chérie tiens toi bien ça va secouer ».
Bretteville

Je pars en tête assez surpris,
Bretteville

les « bobo » en BC (apparemment c’est ce qu’on dit maintenant)  reviennent doucement mais sûrement. Je me bats à fond, c’est physique. Romaric se retourne mais heureusement sans trop de gravité. Je fini malgré tout 4ème mais bien fatigué.
Retour au stand tout le monde tcheke son char pour voir les dégâts. Ça rafistole en pagaille des protèges sellettes.

2ème manche :

Comme la marée est bien basse, le parcours a été quasi entièrement déplacé, du gros boulot. Nous sommes maintenant sur une plage relativement lisse, toujours bien humide. Mais nous avons en plus 2 chicanes ce qui donne beaucoup plus de piments. Je décide de gonfler mes pneus en dernière minute, ça donne des idées à d’autres.  Comme on a découvert le parcours pendant la procédure de départ, tout le monde reste en BF malgré tout, mais les mettre aurait sûrement été plus avantageux même s’il fallait traverser une grosse zone de trous pour rejoindre le parcours. Je pars toujours en 4.5, 4ème ou 5ème derrière les furieux en BC. En bouclant le 1er tour je merde dans mon empannage long, je n’avais pas calculé que la bouée de dégagement était si loin. Sam me passe et s’ensuit plusieurs tours de fight pour essayer de le reprendre.
Bretteville

Il fait une erreur à un moment et je le repasse. Entre temps certains comme Ben et Didier ont des problèmes. Je finis 3ème.

3ème manche :

Même parcours. La fatigue se fait sentir, tout le monde garde les BF. J’ai l’impression que le vent a baissé mais écoutant certains copains qui pensent que c’est pareil je reprends la 4.5. Je passe le départ pile poil quand le drapeau s’abaisse prenant la tête mais de très courte durée, je manque cruellement de patate dès le début. Je vais lutter pour limiter la casse mais je vois que Sam revient vite.
Bretteville

La situation empire quand Freddy me shoot à la bouée sud, je perd encore 3 places, Sam, Rémi et Crouggy me dépassant. J’arrive à reprendre Crouggy mais je finis loin, 8ème.

Au général de ces Ailes de Bretteville, je suis 4 tout juste devant Sam et Ben mais bien content du résultat et du plaisir de cette course.
Bravo aux jeunes Romaric et Cian qui se sont bien battus malgré quelques déboires.
Certains ont fait des pointes à quasi 70km/h, bref ça a fusé.
Bretteville
Bretteville

Galerie Photos

Tonnelier

Salut tout le monde, celà fait des mois que je n’ai pas écrit un compte rendu !

En même temps, cela faisait des mois que je n’avais pas fait une sortie digne de ce nom !

Bref, je ne ferai si long que Tomazi mais voici mon ressenti.

La première manche m’a vraiment inquiété car le terrain était vraiment accidenté. Pas confortable, aucun plaisir. De plus, ma 3,5m² est HS alors que c’est cette taille qu’il me faut. Bref me retrouve sous toilé, Benoit me double au travers de « BanzaÏ », je suis dégouté !!

La seconde manche s’annonce mieux, le parcours est plus bas, sur une belle partie de plage. Je décide de partir en 4,5m², et là, je retrouve des sensations, du plaisir à l’état pur !! Les 40 minutes passent très très rapidement, c’est déjà fini 🙁 D’une côté heureusement car je perdais ma roue arrière gauche, elle ne tenait que sur 3 filets à l’arrivée.

La dernière manche est ma préférée, de très bonnes sensations dès le début, un départ pas trop raté (contrairement aux deux premières où je suis parti dernier). Ma century se laisse pousser des ailes, je roule, roule, double, double, je profite d’accrochage pour doubler des copains et aussi charrier mon Crouggy qui peine avec sa voile. Je le double, il me reprend et je le redouble, bref on bataille ! C’était super !

Fin de session en milieu de classement, je ne m’attendais pas à faire une aussi bonne place !