affiche 6 heures 2013

CrocBen

De retour des 6H de Lestrevet, qui sont devenu les 7H de Lestrevet 😉

Départ pour Tonno, CrocMimi et moi à 13H30 de Biville, arrivé a 18H30 à Lestrevet, installation dans les mobile home, puis Apéro Général au n° 70 (mobile home de Stephanie, Dom (son chérie) Steph41, Lydie, CrocMimi et moi) cet apéro se terminera vers 00H30, certain repartirons bien allumé.

 

samedi matin, apres une nuit a se geler dans le mobile home, nous nous retrouvons tous a la plage, sous la pluie, 10H30 briefing, la pluie cesse, mais la plage est tremper en ne sĂ©chera pas de la journĂ©e. Je prend le DĂ©part pour notre Ă©quipe Tomazi/CrocBen je passe la ligne 4 eme , mais a la premiere bouĂ©e, grosse pĂ©tole, je bache la voile dans une riviĂšre, elle se remplie d’eau et de sable, je mettrai 45 min a revenir pour passer le relais a Tomazi. il vas rouler pratiquement tous le reste de la journĂ©e sauf le temps d’un 2 eme essai de ma part, ou j’oublie mes gants , je m’arrete pour les prendre mais rebelotte, je Bache ma voile a nouveau, elle n’arrivera plus a dĂ©collĂ©. c’est Tomazi qui vas faire les 4H de roulage du Samedi. Bilan: sur 33 Tours, j’aurai fait 2 tours et encore pas complet… nous finissons 8 eme. Le soir, super dinĂ© et Tobola.

dimanche, on se sent bcp plus en forme que la veille, surtout que le soleil est la. Me sentant hyper mal d’avaoir laisser Tomzi faire les 4H de la veille (alors qu’il avait fort besoin d’un bon SPEDIFEN 400) je lui demande si il prĂ©fĂšre prendre le dĂ©part ou pas, il me dit que oui, je lui laisse donc le dĂ©part il partira en 4,5m2 ,  nous changerons assez rapidement aprĂšs 35 min car le vent baisse et je peut sortir plus grand (5,4m2). je vais rouler comme ça pendant 45 min mais le vent baisse encore, je passe le relais a Tomazi qui repars en 6,5 m2 la ca baisse encore, je reprend le relais pour finir la derniere heure de course en 7,8 toiler comme il faut. Une fois la course terminĂ©, nous roulos en free sur toute la longueur de la plage avec de bonne grosse bourre. 17H remise des prix, Tomazi et moi finnisson 7Ăšme loin devant les Charlatent 😉

 

Apres tous se plaisir, nous nous retrouvons tous au 70 pour un apĂ©ro GĂ©nĂ©ral, ou Croogy nous aura bien fait rĂȘver, (Pti Gris, ProtosPhere, EV1…) Matt, en aura pris plein la tronche avec ses sPhere (je pense qu’il vas nous les regeler au pti oignon pour le GP du Week end prochain (attention ca vas faire mal)) nous arriverons a rentrer jusqu’ a 25 dans le petit salon du mobile home. tous simplement ENORME.

 

Lundi retour tranquillou avec un arrĂȘt dans un bon pti resto a Guingan. Miam

 

Merci a tous pour ce fabuleux week end, et un gros Big Up a tous les bĂ©nĂ©vole, sponsor, au Club, et aux Elu qui on fait que tous c’est si bien passĂ©

Tonnelier

Je sors rarement de la Manche pour faire du char. Ce week-end de PĂąques 2013, j’ai accompagnĂ© la clique 3CV pour l’aventure des 6 Heures de Lestrevet. Comme l’a dit quelques lignes au dessus CrocBen, dĂ©part vendredi en dĂ©but d’aprĂšs midi malgrĂ© un froid piquant ainsi que quelques flocons de neige. En arrivant prise des clĂ©s du Mobile Home (n°49 pour kON!c Family, Tomazi & moi). La soirĂ©e commence, tout le monde arrive petit Ă  petit, on boit qq verre et go au dodo aprĂšs avoir manger un bon casse dalle avec Tomazi !

Samedi matin, on arrive dans les premiers avec kON!c. On s’Ă©quipe, prĂ©parons notre matĂ©riel et allons nous inscrire.


Je suis chaud bouillant malgrĂ© le temps pourri pourri et froid. La plage est une baignoire, impossible de laisser une voile par terre sans qu’elle soit mouillĂ©e. En discutant avec kON!c, je dĂ©cide de prendre le dĂ©part en 8 mÂČ. Je laisse partir les furieux d’abords puis vint mon tour sauf que pas facile dans ce vent pourri. A partir de lĂ , la galĂšre commence, je bĂąche Ă  la premiĂšre bouĂ©e puis Ă  la  quatriĂšme … Bref, un cauchemar !! Mais nous sommes lĂ , on a intĂ©rĂȘt de ce battre !! Pendant 3 heures kON!c & moi galĂšrons avec la Century jusqu’Ă  ce qu’elle soit trop mouillĂ©e pour redĂ©coller. Une heure avant la fin, nous dĂ©cidons de sortir une Zebra, kON!c part avec et finira la derniĂšre heure avec ( il fera autant de tour dans la derniĂšre heure que nous deux pendant les trois premiĂšres heures).

Samedi soir, repas de gala, un bon moment de passé tous ensemble mais dodo de bonne heure car vraiment crevé de la journée (désolé pour la Tequila, nous la gardons au chaud pour la prochaine fois).

Dimanche matin, aprĂšs le dĂ©calage horaire, rĂ©veil sous le soleil. Cool, j’ai encore la banane !! Le soleil y fait pour beaucoup ! Le vent est plus fort que la veille,  kON!c & moi partons en Century 3.5 puis 4.5 mÂČ. On tourne en se relayant pendant 3 heures en prenant vraiment du plaisir par rapport Ă  la veille !! Chouette, mĂȘme ma 8 mÂČ a le temps de sĂ©cher sur le sable !! AprĂšs la course, j’en profite pour visiter la plage de Pentrez en Freeride.

AprĂšs la remise des prix et le dĂ©montage du chapiteau, retour au mobile home pour une douche et un apĂ©ro festif qui s’Ă©ternisa. Franchement un bon moment Ă  refaire le monde, Ă  faire de la moto GP, et Ă  cĂŽtoyer les petits gris, le tout dans le mobile home 70.

Lundi retour tranquille Ă  la maison …

Tomazi

ArrivĂ© au bout du monde vendredi en dĂ©but de soirĂ©e, premiĂšres constatations, on va se les cailler mĂȘme dans le mobil-home. Tout le monde arrive en cours de soirĂ©e et la joyeusetĂ© s’installe au fur et Ă  mesure des verres (pour ma part). Avec mon Tonno, on est en forme, rillettes Ă  1h et au lit.

AprĂšs une courte nuit, aie j’ai la gueule de bois et pas de mĂ©doc. Direction la plage, le parking se rempli gentiment et il pleut un peu.

La plage est trempĂ©e mĂȘme en haut mais elle est propre et dur. Avec mon binĂŽme Ben, on tournera en lenti. Cela va vouloir dire dĂ©baller les voiles dans la flotte, ça fait mal.

Certains ont des bĂąches plastiques mais cela ne marche qu’un temps car elles se remplissent, d’autres dĂ©collent de la dune mais niveau sĂ©cu je trouve ça moyen. Le mieux reste de se faire aider.

Ben prend le dĂ©part mais je le trouve bien long Ă  boucler son tour, normal il a bĂąchĂ©.  DĂšs qu’il revient je pars en 9,7. Le vent d’Est fait de drĂŽles de sensations : c’est un peu du ON/OFF, un coup  il n’y a plus rien et par moment on est drĂŽlement secouĂ© surtout Ă  l’approche des bouĂ©es. Ce qui est rassurant c’est de voir sur tout le long du parcours des mĂ©decins prĂȘt Ă  intervenir en cas de pĂ©pin. Il y a des situations coquasses oĂč je me fais doubler ou inversement car j’ai choppĂ© le vent et pas l’autre char. Il faut ĂȘtre trĂšs prudent dans les virements. Lors de la remontĂ©e, il faut essayer de caper au mieux pour Ă©viter d’ĂȘtre au plus proche de la dune. La descente est chouette mĂȘme s’il faut tenir les freins.

Au bout de 45min, j’ai trĂšs froid aux doigts, je l’ai cherchĂ© en partant sans gants. Je rate une manƓuvre et croise mes lignes avec JoĂ«l et une de frein mal fixĂ©e saute. J’en profite pour aller chercher les gants. Je roule encore 30min puis passe la main Ă  Ben.

Malheureusement, il n’a pas plus de chance et n’arrive pas Ă  finir son tour. Etant toujours aussi naze, je me motive malgrĂ© tout pour repartir cette fois en 7.8 qui n’était pas sortie. Au final je finirais les 2 derniĂšres heures. La course est arrĂȘtĂ©e au bout de 4h, heureusement car le vent a vraiment chutĂ©.

On aura bouclĂ© 33 tours, pointant Ă  la 8Ăšme place Ă  2 tours d’Emilie et Lydie qui n’ont pas manquĂ© de me chambrer un peu. Beaucoup n’ont pas apprĂ©ciĂ© le vent, personnellement  je l’ai trouvĂ© assez intĂ©ressant, c’est plutĂŽt le pilote qui peinait au point de trouver qu’il y avait trop de ridins par endroit 😉

Et puis certains ont installĂ© leur voile en bout de parcours et nous nous retrouvons  avec le vent changeant de direction Ă  zigzaguer entre les voiles. Je cafouille avec StĂ©phanie oĂč elle fait un empannage et moi un virement, je lui bloque le passage, la faisant bĂącher (heureusement sur du sec mais quand mĂȘme). MalgrĂ© des conditions difficiles, tout le monde s’accroche.

Le soir, trĂšs bon menu concoctĂ© par les bĂ©nĂ©voles avec la tombola qui va bien. CouchĂ© pas trop tard sous les « ouh » des Char Latents (qui rentrent 30min plus tard), je veux ĂȘtre en forme le lendemain.

Dimanche, le soleil avec un beau ciel et plus de vent sont là pour nous dire : vous allez vous gaver.

Brefing avec chocolats offerts. Le vent est de SE. Je prends le dĂ©part en 4.5, le vent est trĂšs perturbĂ© surtout Ă  l’Ouest du parcours. Il reste 20s avant le dĂ©part et une vieille dĂ©vente m’oblige Ă  dĂ©mĂȘler. Je pars dans les derniers mais je remonte assez vite. Je roule environ 45min sentant le vent faiblir, je passe la main Ă  mon co-Ă©quipier. AprĂšs un pĂ©pin, il enchaĂźne les tours. Pendant ce temps StĂ©phanie fait le tour sur la plage avec ses excellents gĂąteaux, miam miam ! Ben roule 45min et aprĂšs une hĂ©sitation je prends mon tour en 6.5. Bon choix mĂȘme si on est assez secouĂ© par endroit. Je rate juste un empannage en fond de parcours. Ben finira pour passer la ligne d’arrivĂ©e. Nous finissons en 7Ăšme place dans le mĂȘme tour que l’équipe devant nous.

Bravo au club, aux bĂ©nĂ©voles, aux secouristes malgrĂ© une mĂ©tĂ©o hivernale de nous avoir organisĂ© une trĂšs belle Ă©dition 2013. Ambiance toujours aussi dĂ©contractĂ©e, festive, c’est trĂšs agrĂ©able de voir les pilotes venir avec leur petite famille, un grand moment de convivialitĂ© partagĂ©.

Retour tranquille lundi avec mon Crouggy

A l’annĂ©e prochaine.

 kONic

Un peux à la bourre pour le compte rendu, je ne dirais rien de plus, simplement que nous avons passé un super weekend ! Merci à tous, ce fûts une excellente expérience partagée.

La Revue de Presse

PHOTOS ASVL

PHOTOS de YinYin

PHOTOS de Steph294

PHOTOS de Crouggy

Partageons !

    2 réflexions sur « Les 6 Heures de Lestrevet »

    Laisser un commentaire