CrocBen
Encore une super édition des 4H de Vauville… avec un vent d’orientation plutôt Ouest, aussi bien samedi que dimanche.

Vendredi
Mise en place du club pour accueillir tout le monde (sous la pluie), arrivée d’une bonne partie des pilotes, apéro / dîner / BBQ dans le club, bien à l’abri.

Samedi
Réveil avec le soleil et le vent ! Le départ n’est qu’a 13h, on a le temps. Alors on s’installe, on sort les voiles … Pour ma part, je sors de 5,4 à 9,4m², mais pour pas grand chose car je ferai les 4H en 7,8m².


Le départ est donné,  je me sens super bien dans ma plage de vent, la plage est bien défoncée mais j’y vais quand même à fond. Il y a des beaux pièges avec des marres de 30 m² avec 60 cm de profond qui nous arrête net à notre passage. A chaque tour je fais un petit coucou aux filles au pointage. Au bout de 20 minutes de course j’ai déjà super envie de pisser mais je me retiens. C’est horrible dans les trou, je sens qu’il faut pas que je m’arrête au risque de perdre des places. Finalement, après 3h de course je ne tiens vraiment plus ! Je me pose en haut de la plage et je pisse (devant tous le monde). Je me suis chronométré : 2min 30 pour virer le harnais, ouvrir la combi, pisser, remettre tous en place, et repartir. Je finirai les 4H en en 5 eme place sur 37 partants, avec 24 tours.

Le soir c’est super raclette à la salle des fêtes, et on se fini à la téquilla paf.

Dimanche
Encore un départ a 13h et heureusement ! J’ai des courbatures partout, certainement du à la course de la veille. Aujourd’hui la plage est un billard, et le vent plein Ouest.
Notre équipe composé de Tomazi/Steph41/CrocBen finira 1 tour devant et une place devant l’équipe Tonno/Delapero/Olivier. Bon, faut l’avouer, on fini quand même 24eme derrière les gamins …

Toutes mes photos au format HD sur: www.crocbuggy.fr/files/4h.zip

Le diaporama http://www.crocbuggy.fr/files/diaporama_4H_2012.mov

Tonnelier
Alors, pour ma part, ça commence Samedi matin. Samedi matin, je finis de préparer le matériel support à la course : téquila, citrons, gel douche, matelas gonflable … etc. La veille au soir, c’était préparation plus sérieuse du matériel de roulage, notamment gonflage des roues à 1bar afin de palier à la plage mouillée qui risquait de nous attendre le lendemain …
Enfin bref, le lendemain, décollage à 9h30 de la maison, à 10h sur place. Nous retrouvons tout le petit monde du kitebuggy, super content de retrouver les copains et de rencontrer les nouveaux. Content aussi de voir les copains que nous voyons habituellement sur des sessions normales sur les 4 heures.Des gens venus de loin, Hoppy, Les frangins, Léon, Emile : chapeau et merci 🙂

Bref, retrouvailles aussi de la clique Normande,   mais aussi les nouveaux,  Nico76 et Steph 76, Olive, Jonath …

Vers 11 Heures, après la confirmation du repas et de l’inscription, nous partons sur la plage. Le vent est bien présent orienté Nord, Nord Ouest. Je prépare la 6 mètres montée, mais aussi la 4.5m² et la 8m². Nous mangeons la traditionnelle saucisse puis briefing et départ. Départ en 6 mètre carré.  Au début, je pensais que c’était une blague. Mais non, la plage est bien défoncée …  et ça dur et ça dur. Et pis, quand c’est pas défoncé, je bois la tasse !!!! Des bâches, encore des bâches, et pis, profonde certaines !! Ya même un bord, j’ai eu du mal à reprendre ma respiration !! J’enquillais les bâches !! Le pire dans tout ça, c’est que je me bidonnais en entrer pleine balle dedans !! ça rinçait les lunettes !! Bref, le seul truc qui me fit balisait, c’est que tout le monde me doublait plus ou moins. Du coup, j’essayais de tâter le terrain pour savoir comment sont toilés les copains sans succès … du coup, je continue en 6 mètres carrés.  Comme le dit Papaleth, les trois premières heures ça peut aller, la dernière est vraiment difficile … On s’en aperçoit  à cause des erreurs de pilotage. J’en ai fait 4 ou 5 la dernière heure alors que les trois premières passèrent nickel !!

A la remise des prix, j’apprends que je finis quinzième. je n’avais pas d’objectif de fixer car je ne roule pas beaucoup en ce moment du coup, content quand même !!

Le soir se passe de commentaire, la célèbre raclette requinque les troupes, nous finissons à la traditionnelle téquila retour au camping puis dodo avec Tomazizi vers 1 heure …

Dimanche debout vers 9 heures. Pas facile,  le premier bord vers les sanitaires, je suis au radar … puis ça va, on redis bonjour à tout le monde, on casse la croute, on pend du jus de fruit multi-vitaminé, c’est repartis mon kiki !!

Steph76, avec qui j’ai pas mal échangé la veille au soir,  me montre ses réalisations pour ses futurs char (à Nico et Steph) franchement prometteur, impatient de voir le résultat final, c’est vraiment magnifique !!!

On prépare le MC2 Seagull. Cette année je fais équipe avec Olive et Délapéro, pas trop chaud au début mais Olive est à bloque.
On mange, la plage se découvre, Olive a déjà roulé un peu, nous dit que c’est un billard, ça commence déjà à aller mieux. Le départ est donné, Olive est à bloc, l’équipe concurrente, aussi, du coup, moi aussi !!!

A chaque passage de nos coéquipiers, nous « gueulons » pour soutenir. Malheureusement, je vent venant de face, le coureur n’entend rien … ^^ Bref, étant  bien cassé de la veille, Olive enchaine quasiment tout les relais (merci à toi, franchement, j’aurai eu du mal à faire plus) Dom et moi, seulement un relais … :-S  Olive, tu as assuré !!!

Remise des pris vers 19heures. C’est l’heure des derniers au revoir … Nous restons jusqu’à 20 heures pour tout finir de remballer. Retour à la maison vers 20h30 avec déballage de tout le matos et tralala …

Lundi matin : levé 4 heures pour départ à Lyon … Dur !

Tomazi

Au tour de mister lenti.

Je laisse les lentis et part essayer en 6.5, au niveau de la zone technique, c’est humide et lisse, tip top. Je fais 100m et là c’est la découverte du champ de betterave. Je pars chercher les BF mais j’en discute avec Geo qui lui pense que ça va le faire (grosse erreur d’écouter un char latent 😉 ) Je me dis que la marée n’est pas encore descendu et qu’une bande propre va apparaître. Entre temps le vent baisse et briefing, je ne suis sûr de rien comment partir. Finalement je tente et prend le départ en 7.8 un peu sous-toilé.

A la première bouée je suis 3 derrière Mat’ et Geo. Mais étant obligé de virer rapidement car c’est mou un pilote me gêne et je perds du temps. Rapidement j’ai des soucis de selette : ça secoue tellement que les sangles sautent et j’ai le c.. par terre. Arrêt au stand pendant plus de 20min à poser des colliers partout. Je repars déterminé mais énervé.

La première heure chacun cherche des passages entre les bâches bien profondes et les trous. Les bords aux largues sont sympas notamment un avec Tomtom. Par contre dans les remontées je souffre et me fait doubler. Geo abandonnant je me sens bien seul dans ma galère 😉 Au final les 4h passent relativement vite. Tout le monde est rincé mais a le sourire.

Le soir raclette, bonne ambiance surtout quand le biniou a démarré !

 

Dimanche, 4h en MC2, bien dingue de n’avoir pas eu une plage comme ça le samedi !!!! lisse, humide et dur. Je prends le départ, les petits jeunes me déposent mais je bataille avec Olive. Tous les autres fusent autour de nous. On fini par un bon petit verre d’amitié et il est déjà l’heure de rentrer.

Très bon cru cette année, les bénévoles ont encore assuré tout le long du weekend et c’était loin d’être facile vu le nombre de pilotes assez exceptionnel (>100 sur 2 jours).

Delapero

Ah les 4 heures de VAUVILLE, une grande malédiction pour moi. Ma première édition fut l’année dernière

Manquant de techniques et de voiles assez grandes, je n’avais même pas réussi à prendre le départ. Cette année, j’avais mis toute les chances de mon coté, en investissant dans des voiles plus grandes, mais par contre niveau technique, je n’ai pas trop pu progresser car mon année a été bien chargé donc pas beaucoup de temps pour faire du buggy.

Mon but cette Année passer la ligne de départ!

Samedi :

J’arrive donc le Samedi matin, Je fais un tour rapide pour dire bonjour à tout le monde, le soleil est là et le vent aussi ça fait plaisir !Je m’installe autour de la tente des 3CV, je sors ma 4.9 et ma 6.4! La 6.4 tient assez bien en l’air donc je partirai avec la 6.4. Le départ est lancé, je laisse donc les winners passer la ligne de départ et je me lance! Et au miracle, je passe la ligne de départ et là explosion de joie, les bénévoles de la cabine de pointage aussi m’acclame, les autres autour ne comprennent rien !Gros fou rire!

Bon après les choses se gâtent! La descente au vent n’est pas mon fort et surtout que mes poignées sont trop courtes donc mes manœuvres ne se font pas comme je le voudrais. Et ce qui devait arriver arriva! Le bachage de la voile, la première fois ça redécolle mais au bout de la troisième fois la voile tombe directement dans une bâche et la voile se remplit d’eau! Ce sera retour au camp à pieds! Bon là j’ai fait un quart de tour! Ça commence mal!

De retour au camp, je sort ma Vampire Race 7.7! Et c’est reparti, la descente se fait mieux et surtout je la manœuvre mieux vu que j’ai changé de poignées! Et là miracle je passe la cabine de pointage Sud et re-explosion de joie! (Bah oui on se contente de ce qu’on peu) Et c’est parti pour le  bord de descente au vent et là ça va beaucoup mieux pour moi! Je boucle donc mon premier tour! malheureusement à la descente au vent je réédite mes erreurs de techniques et je rebache ma voile, et là je m’aperçois que sur mes poignées le réglage des freins est parti dans le tube, donc j’ai les freins très lâche et les manœuvres vont se faire en mode camion ! Après avoir laissé sécher ma voile un petit bout de temps je repars mais pour une courte durée, je décide donc d’aller jusqu’à la bouée Sud à pieds! Arrivé là bas je ferai sécher ma voile sur le sable sec avec l’aide d’Alex et je vais enfin réussir à repartir pour enfin boucler mon deuxième tour! Et voila 4H de passé!

Bilan deux tours de bouclés en 4H, ça fait maigre, mais c’est ça qui fait plaisir ! Et même étant une verrue pour les autres participants car toujours dans le milieu du parcours à essayer de faire redécoller ma voile, jamais personne ne m’a engueulé, bien au contraire des encouragements à chaque passage de plusieurs font même plaisir et remotivent !

Dimanche :

C’est reparti en MC2 avec Tonno et Olivier, pas trop motivé pour moi et Tonno! Donc Olivier prendra la plupart des relais! j’arriverais même à louper un relai après tonno ! encore désolé les gars !

Une fois dans le MC2 de bonnes sensations vu le vent et la plage et de bon run avec Ben !

Donc les 4H se terminent, encore une édition sympa avec des nouvelles rencontres! Un Grand merci au club ACCH pour tout et aussi aux autres bénévoles car le dimanche ça défilait au pointage! Et merci à Elo pour les photos!

OBJECTIF 2013 : Faire plus de 2 tours ! lol

Voila c’était mon premier CR sur 3CV!

Les photos de YinYin

Les photos d’Elodie du samedi et du dimanche.

Samedi en Classe 8 et 7
hebergeur d'image
Dimanche en MC2
hebergeur d'image

Partageons !

    7 réflexions sur « Les 4 Heures de Vauville 2012 »

    1. Bon ben cette année, c’est encore pire que d’habitude, ma seul participation au 4H … dégrossir l’article de Ben …

      Bhouhou ;-(

    2. Hello, bon 33ème euh merde pas facile, malade et ouai les marres bah j’ai appris à les connaitre.lol L’année prochain je finirai au min dans les 20 PREMIERS.

      Allez à la prochaine sur le sable!

    3. C’est pas grave Jonath !! Le but, c’est de participer ! C’est une bonne expérience à prendre 😉
      Vraiment content du week-end, dur dur ce soir …

    4. Tip top ton CR Délapéro.
      @Jonath : 1ère course après avoir débuté cette année, je t’ai vu sur certains bords, franchement t’avais rien de ridicule. Faut laisser le temps pour prendre de l’expérience et rouler, rouler 🙂

    Laisser un commentaire