Course de ligue Utah Beach

Le week end dernier avait lieu une nouvelle étape du championnat de ligue, comme toujours les 3cv était présent et on brillé dans cette compétition.

En parallèle de la course Lord-Gorax nous a fait une superbe animation cerf volant qui a permis d’attirer encore plus de public!

Voici leurs comme rendu:

Mad-Max:

superbe course de 3 manches

1ere manche je loupe mon départ je pars avec 500m de retard, je pars donc le dernier. A la fin de la manche je finis 10/12.

2eme manche je pars avec une 6m² je fait 50m et je vois que je n’avance pas donc je change d’aile et je me remet en 7.3 comme pour la 1ere manche (aile que Crouggy ma prêté),donc je pars encore dernier, j’arrive à doubler le celui qui est devant moi mais le vent tourne et c’est là que je me fais sortir du char ou je me fait mal à la jambe

3eme manche est annulée
4eme manche je ne pars pas

merci à crouggy pour son aide et au club Utah avel mor Char à voile pour l’organisation

CrocBen

c’était encore une très belle course de ligue. 4 manches lancée mais une d’annulée. J’ai roulé toute la journée en Chrono 15m2

1ère manche:

le vent vient de mer, dès le premier bord BenB et moi partons en tête mais je suis content car je me bagarre bien avec lui.

Dès le 2 âme tours je parviens même a le passé à la décente au vent mais je ne tiens pas longtemps la tête de la course et BenB me double et reprend de l’avance, je me résigne a rester 2eme.

2ème manche:

Je prend un très bon départ en tête de la course.

et je creuse mon avance pendant pratiquement toute la manche, mais dans mon euphorie du moment je ne fais pas attention à Romaric (le jeunes pilotes du CVLH) qui arrive par ma droite à la bouée et nous emmêlons nos voiles. Nous parvenons a nous dégagé tant bien que mal, mais j’ai perdu  pas mal de place je me retrouve 5ème. Je repars énervé contre moi même je me suis mis dans la merde et j’ai géré Romaric dans ça manoeuvre (Encore toutes mes excuses). Mais alors que je repars, c’est là que le vent nous fait un 180° et passe au Sud Est, ça fait vraiment biser en vent de terre.

Mais le caisson fermé permet de limiter les souci et je parviens grâce a sa à regagné quelques place jusqu’a la 3ème.

3eme manche

le parcours deviens un peu plus technique, et surtout la ligne de pointage est difficile a atteindre, bilan nous sommes seulement 3 pilotes à la passé a chaque tours, les pointeur n’y comprennent plus rien et Grégory est contraint d’annuler la manche. dommage

4eme Manche

Le vent est toujours de terre, mais le parcours est simplifier BenB et moi bataillon en tête de la course et plusieurs fois je pense pouvoir le rattrapé mais sans succès,  je termine cette manche 2eme.

J’aimerai remercier Greg et le club pour leur accueil et félicité toutes  l’équipe de bénévole du club pour leur présence.

Je termine second de cette étape du championnat de ligue (ce qui me fait passé 2nd sur le classement général)

Tomazi

Grand merci à Greg et sa petite équipe de bénévoles toujours à l’écoute et de bonne humeur.

Je roule 20min avant la 1ère manche en 11, toilé correct mais faut pas que ça monte. Mauvaise appréciation, ça monte sensiblement… je me retrouve dès le 2ème tour en lutte au près et ne peut constater que Mayeul revient irrésistiblement sur moi pour me déposer allègrement. Au dernier tour le virement passe cul au dessus du char, il est temps que ça s’arrête. J’apprendrais à l’arrivée qu’il était en 7.8, très bon choix payant pour lui.

2ème manche je pars à 7.8 pas trop mal mais dur de revenir sur Mayeul et je perds même un peu de temps à un empannage foiré, je sens la manche pliée et monotone. Mais les malheureux déboires de Ben me font gagner une place puis le vent tourne, là ça devient intéressant sauf que je me rends compte que mon écrou de poulie vient de sauter !  Arghhh !! Je vois Mayeul qui zappe les plots oranges à passer sur sa gauche mais je laisse pisser. Puis au largue le drâme arrive, j’ai toute la poulie qui saute, je ramasse presque toutes mes pièces  et ma voile trempée, retour à pied mais je limite la casse en finissant 4. Heureusement Ben me prête une poulie et me sauve du coup.

3ème manche, je pars en 6.4 dans les derniers voulant éviter Crouggy qui ne me voit pas arriver sur sa droite, je dévente avec lignes autour de l’essieu. Je fais un tour bien comme il faut mais je constate que les ¾ de pilotes ne prennent pas le même circuit donc je zappe les tours suivants, j’aurai jamais dû écouter. La logique aurait voulu qu’on annule pas la manche, j’aurai quand même eu un tour 🙂 En tout cas j’étais bien dedans, à m’amuser dans les vents arrières en tirant d’un bord, je remontais beaucoup de places que sur les caissons ouvert 😉

4ème, je reprends la 7.8 faute de n’avoir plus gros de prêt. Mais je m’en tire pas mal malgré quelques croisements copains délicats. La technique est revenue, je prends même un tour à mon poursuivant. Bon les BC sont très loin devant à plus d’un tour de nous. Je finis 4ème de la journée.

Festival vent d’Hiver 0.5

12525599_10208843029700804_7959150672176409209_o

Le Week end dernier les 3cv était au festival Vent d’hiver 0.5!
Ce festival se déroulant depuis maintenant 6 ans sur la plage de Notre dame de Monts (proche Noirmoutier), réunis tous les passionnés de cerf volant et de Buggy qui n’ont pas peur du froid !!

Tomazi a remis en jeux sont trophée obtenu en 2014 lors de la traditionnel Open race. CrocBen comptais bien lui voler sont titre mais la volonté n’a pas suffit dans une égalité parfaite avec12487174_10153941796629903_7215038337600166946_o
FlexiJuju CrocBen à laissé ce « petit » (1m98) nouveau repartir avec le trophée pour l’obligé a revenir l’an prochain pour le remettre en jeux!!

 

 

le CR de CrocBen:

arrivé dès le vendredi midi à Notre Dame de Mont, avec CrocMimie nous nous installons sous un superbe soleil, nous sommes les premiers!

Une fameuse Pizza du Parasol plus tard, me voila sur la plage avec N2G pour quelques tours de roues. Mais je vois déjà au loin notre amis Tomazi qui arrive avec la gorge sèche… je m’arrête, pour boire une mousse avec lui, mais la marée remonte très vite il est déjà l’heure d’arrêter. 16H07: Tomazi décide qu’il est largement l’heure de l’apéro (goule a Fioul!)

Nous continuons la soirée au centre du patrimoine, avec les premiers participants du festival arrivés dès le vendredi soir autour d’une excellent bolognaise préparée par notre hôte Régine!

Samedi sera une journée un peu off pour moi puisque ma voile à une petite fuite, je passe mon apres midi a acheter le materiel nécéssaire à la réparation et à réparer la fuite… Mais le soir nous sommes tous réunis au pole nautique pour un super repas

Dimanche c’est le jour de la Buggy cup! Le matin sera plus réservé à l’entrainement, mais dès le début d’apres midi c’est l’heure !!

Stéphanie le Trionaire est notre directeur de course, CrocMimie notre experte en pointage Looping et Renaud kite sont nos photographes!

Le 1er départ est lancé…

FlexiJuju toilé comme un cochon prend la tête et je n’arrive pas à le rattrapé il fait toute la décente au vent en un bords quand moi je suis obligé de la faire en 3 … mais je m’accroche et je fini dans le même tours que lui mais à la 2eme place !

Bravo Julien!

La 2eme Manche je compte pas me laisser faire, mais julien reste devant jusqu’à ce qu’il rate une manoeuvre et bâche sa voile, je prend alors la tête de la course et passe l’arrivé 1er!

Tomazi n’est pas aidé sur cette course avec son boulet !

Nous sommes donc ex-aequo Julien et moi, c’est le top pour une fun race je trouve! Comme il est nouveau sur le festival et que le pingouin à passé déjà 2 ans en Normande, je propose de le lui laisser le trophée à condition qu’il revienne l’an prochain pour le remettre en jeu.

Encore une fois ce festival a été plus que super, une organisation fantastique réalisé par Regine et Michel! Merci a eux et à l’an prochain!

Tomazi
Le copain a bien résumé, j’ai fait le boulet à la course. 🙂
C’était les coriaces présents sous ce beau ciel vendéen mais bien froid (le vent de NE n’est pas des plus chaud…)
Une organisation du tonnerre par Régine, Michel et les quelques bénévoles.
On a bien mangé et bu mais aussi bien roulé.
Un plaisir de revoir les bonnes gueules du monde du cerf-volant toujours prêts à boire un coup.
En cl8 une bonne dizaine de chars présents mais finalement pas trop de locaux à part Calpas, Franck et Flexijus. Un bord magique avec Calpas roues dans roues, en 4.5/3.8 où on a choppé une rafale, ça n’arrêtait pas d’accélérer.